Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 21:43
Encore le jeudi 17 avril, je quitte le Temple des Lamas pour aller vers un autre temple, je traverse la rue et je me retrouve devant le Collège impérial (Guozi jian)  et le Temple de Confucius (Kong Miao). Le Temple de Confucius et le Guozi jian ont été construit selon les règles d'architecture ancienne (le temple sur la gauche et l'école sur la droite). Les deux bâtiments ont été construits le long d'une ligne centrale, dans l'architecture traditionnelle chinoise la symétrie a sont importance, et forme un ensemble complémentaire de bâtiments anciens. Le Collège Imperial est relié, par une porte de côté à l'ouest, au Kong Miao.



Le Collège impérial

 

Le Guozi Jian doit ses dimensions actuelles, une superficie de 30 000 m², à l'Empereur Qianlong de la dynastie Qing. Il a été construit, officiellement en 1306, pour favoriser les études supérieurs  et  accueillir l'administration de l'éducation, sous les dynasties Yuan, Ming and Qing de 1271 à 1911.  Le Collège Impérial a été fondé en 1287 par Kublai Khan et fermé en 1900. Le Collège Impérial était la plus importante institution d'éducation de l'Empire du milieu. Une partie était réservé pour les Empereurs qui venaient régulièrement y lire les classics de Confucius notemment : la Bibliothèque Impériale.

 

 

Les étudiants sont sélectionnés parmis les meilleurs candidats qui ont passé les examens impériaux. Les trois années d'études sont suivies par une année de pratique dans un bureau du gouvernement et par la suite, les étudiants passent un examen final. Le Guozi Jian rassemblait la jeune élite issue des divers ethnies (les Huis (Mongols), les Zangs (Tibétains) et Mandchous) et pays (Russie, Birmanie et Corée du Nord), le contexte favorisait l'échange culturelle entre la Chine et d'autres pays.  Ce qui plaçait le quartier parmis les plus importants centres humanistes dans la région durant les dynasties Ming et Qing. 

 

 

 






 

 

 

 

 

 

 

 


La salle Piyong, le bâtiment central de GuoziJian, fut à l'origine un collège fondé par la dynastie des Zhous occidentaux (de 1046 à 771 avant J.C.) destiné à l'éducation supérieure des jeunes d'origine noble. La salle Piyong, d'architecture typique Zhou, fut également le lieu où l'empereur dispensait ses enseignements.



 




















Au milieu du 18ème siècle, l'empereur Qianlong a ordonné de gravés les Treize Classiques de Confucius dans la pierre, équivalant à 20 ans de travail d'une personne et 630000 caractères chinois sur 189 tablettes en pierre. Les stèles qui étaient dans le Collège Impérial ont été transférées dans le Kong Miao pour leurs restauration et leurs préservation en 1956.

Le Temple de Confucius

Le temple de Confucius date de 1302, il est le deuxième plus grand temple de Confucius de Chine après celui de Qufu, sa ville natale située dans la province du Shandong. Des modications ont été apportées au temple (il a été élargi) sous les Mings et des Qings. Il couvre une superficie totale de 5,4 hectares.
DSC04884.jpg













Le Temple de Confucius à Beijing est un lieu de culte où les gens ont rendu hommage à Confucius au cours des dynasties Yuan (1271-1368), Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911). Les édifices principaux du temple sont la Porte Xianshi, la Porte de Dacheng, la Cour Dacheng (Hall de Grande Réalisation) et la Cour Chongshengci (salle de culte) . La cour Dacheng est la plus importante du temple ; les cérémonies en l’honneur de Confucius s'y déroulait. Vous verrez, en flanant ici et là, les 198 stèles où sont gravées les noms des diplomés du Collège impérial. En tout,  51.624 Jinshi, Chinois érudits, ont atteint le plus haut statut dans les examens impériaux. 

La cour, ses stèles et ses cyprès.

DSC04876









 




 

 



Dans les cours du temple, parmis les conifères, vous pouvez retrouver encore deux arbres multiséculaires dans la cour du Guozijian. Il est dit, à qui veut l'entendre, qu'ils furent plantés par le premier Ji Jiu (titre de fonctionnaire impéral : directeur du Collège Impérial ou ministre de l'éducation) du Guozijian. Autre annecdote qui mérite votre attention, c'est un cyprès de 700 ans nommé Chujian Bai qui est à l’origine d'une légende célèbre. Durant la dynastie Ming, un jour, le fonctionnaire ,de grade supérieur,Yan est venu au culte de Confucius au nom de l'empereur. Quand il passa devant ce cyprès, une des branches de l'arbre accroché son chapeau, ce qui l'a humilié.  Depuis cet incident, Yan Song a été reconnu officiellement traître. Les gens ont  pensé que le vieil arbre pourrait distinguer entre le bien et le mal. D'où son nom Touch Cypress evil (Le cyprès qui touche le diable).  

 

Vendredi 18 avril

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre