Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 18:10
Le samedi 19 avril c'est la journée à Simatai sur Wan Li Chang Cheng, au final une journée bien rempli. La Muraille de Chine est la plus longue construction humaine au monde ; elle est censée parcourir l'Empire du Milieu, de la mer Jaune frontière avec la Corée, jusqu'au désert de Gobi.  La Grande Muraille est classé parmis les merveilles du monde ». La Grande Muraille (Wan Li Chang Cheng) est aussi appelée "la muraille des dix mille li"). Le Li est une unitée de longueur et dix mille représenant l'infini. Le premier Empereur Qin, ShiHuang, a unifié la Chine par la force et a entrepris la construction d'un grand mur pour la protéger des invasions venues du nord bien que les mongols finir par la passer. Elle est jalonnée de tours de guet, de bastions sur toute sa longueur. La grande Muraille est inscrite au patrimoine mondial l'UNESCO. La Grande Muraille de Chine est une des constructions les plus impressionnantes de l'humanité ...



Wan Li Chang Cheng

La construction de la Grande Muraille a commencé aux IXe et VIIIe siècles av. J.-C., et elle s’est poursuivie pendant plus de 2 000 ans. La construction de la Grande Muraille remonte à la dynastie des Zhou, au IXe siècle av. J.-C., alors que l’empereur Xuandi a fait bâtir des murs de défense dotés de tourelles pour protéger le pays des Barbares du Nord. Pour les distinguer des 10 000 li construits par les empereurs Qin, les historiens les qualifient de « murs pré-Qin ». La muraille des Qin commençait dans l’ouest, dans la province du Gansu, pour traverser la région autonome hui du Ningxia, les provinces du Shaanxi et du Shanxi, la région autonome de Mongolie intérieure et les provinces du Hebei et du Liaoning pour se terminer dans le fleuve Yalu.  En 210, la section des Qin s'est achevée sur une longueur de plus de six mille kilomètres. Mais elle ne sera pas la dernière, ni la plus longue. C'est sous la dynastie Ming (1368-1644) qu'a été construite la partie la plus connus de Wan Li Chang Cheng et pendant cette période elle a été rénové. La Grande Muraille que l’on voit aujourd’hui est pour l’essentiel la muraille des Ming, allant de Shanhaiguan (la passe Shanhai), à l’est, à Jiayuguan (la passe Jiayu), à l’ouest. L’empereur Wudi des Hans a également fait effectuer différentes constructions de Wan Li chang Cheng pour protéger les régions le long du fleuve Jaune. La muraille des Hans se situe entre la région autonome du Xinjiang et  la province du Hebei.















Un fortin en ruine et l'intérieur d'une tour.
 

Simatai

C'est à Simatai qui se situe à 110 km au Nord-Est de Beijing, où la Grande Muraille se dresse sur la ligne de crêtes des Montagnes, que l'on réalise à quel point le projet est inimaginable, et qu'il faut rendre hommage à ceux qui l'ont construite. C'est la plus impressionnante partie de Wan Li Chang Cheng. La première muraille à Simatai datait des années 550-577. Elle fut reconstruite en 1368-1398 sous le règne Hongwu de la dynastie Ming et n'a pas fait l'objet depuis d'importante restauration. 

Au début des années 70 du vingtième siècle, le site de Simatai fut endommagé par une unité de l'Armée de libération du peuple qui détruisit environ 3 km de la muraille pour construire des baraquements. Les paysans utilisèrent ensuite à leur tour les pierres pour bâtir leurs maisons. En 1979, les soldats reçurent l'ordre de reconstruire la partie démantelée de la muraille.




 









 

 


 

 


 

La section de Simatai est l'une des plus escarpées et des plus abruptes de la grande muraille de Chine le long de crêtes rocheuses . Son point culminant est la "tour des lumières de Pékin" situé à 986 m d'altitude.  D'une longueur de 5 km, elle est relié à la section de Jinshanling via un pont suspendu. Ainsi l'inclinaison dépasse parfois les 60 degrés, les escaliers relient entre elles des tours dominant des ravins sans fond. Vous pouvez voir sur les photographies, qu'il faut mériter la muraille.

Des marches, encore des marches, toujours des marches... des petites, des grandes, des hautes, des bien taillées, des pierres non taillées. Tel un long dragon, la grande muraille sinueuse serpente les paysages arrides de de la montagne de Yanshan. En contrebas des montagnes un barrage a été construit.


















A suivre.... le trajet Beijing Simatai...


Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Manu_frerot 12/06/2008 19:10

salut,

je vois que y a eu beaucoup de progrès.ça prend forme, et enfin les photos marchent bien.. tout est réuni pour un blog complet bourré de photos sur la chine.. reste plus qu'à le faire connaître à des curieux !!

bon courage

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre