Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 14:52

DSCN1230.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Photographie
commenter cet article

commentaires

maugey 11/02/2013 17:15

Héol,bonsoir.Je souhaite te féliciter pour l'ensemble de ton
oeuvre: tes haïkus toujours bien tournés et de saison, tes
recettes de cuisine alléchantes bien que je ne sache pas cuisiner mais qui me font rêver, tes jolies et originales photos comme celle ci.
Cette coulée de lave ressemble beaucoup à celle qui se trouve près d'Espalion dans l'Aveyron.La nature est magique.
Amitiés.Renaud.

Heol 11/02/2013 21:26



Bonjour Renaud


Merci pour ton passage; la curiosité contribue au bonheur, que les autres en profite.


Amitié



emma 01/02/2013 23:17

superbes ces fleurs dans la caillasse, bravo

Heol 02/02/2013 10:48



Bonjour


Merci pour ce gentil commentaire; oui, les fleurs colorées amènent un peu de poésie dans ce milieu minéral.


Cordialement



almanitoo 25/01/2013 17:22

Sympa, merci!
Pas de souci, je reviendrai!

almanitoo 25/01/2013 16:26

Etrange et beau paysage avec ces pierres moussues et fleuries qui témoignent de la vie au milieu d'un désert minéral!
Je serais curieuse de savoir ou cela se trouve..

Heol 25/01/2013 17:19



Bonjour


C'est la coulée de lave de la Bouriane en Haute Loire. Merci pour ton passage et j'espère que tu reviendras.



Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre