Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:56

 

 

Ces mots et cet arbre bleu pour nous évader...

 

 

L'ARBRES DES RUES

rue Descarte -  quartier Latin à Paris

paris-hiver-2009-118.jpg

 

 

Passant, regarde ce grand arbre

et à travers lui, il peut suffire.

 

Car même déchiré, souillé, l'arbre des rues,

c'est toute la nature, tout le ciel,

l'oiseau s'y pose, le vent y bouge,

le soleil y dit le même espoir malgré la mort.

 

Philosophe, as tu la chance d'avoir l'arbre dans ta rue,

tes pensées seront moins ardues, tes yeux plus libres,

tes mains désireuses de moins de nuit.

 

 

Le poème est composé par Yves Bonnefoy et la peinture est réalisée par Pierre Alechinsky.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonsoir Héol,<br /> Je viens bien tard te rendre visite ... Mais que ta publication est belle , tant pour ce poème de Bonnefoy que pour cet arbre bleu d'artiste "planté" dans la rue en symbole! Il n'y a qu'à Paris que<br /> l'on peut voir tant d'art exposé à tous...<br /> Vraiment, j'aime beaucoup!
Répondre
H
<br /> <br /> Bonjour<br /> <br /> <br /> Merci pour ce gentil commentaire. En effet, paris révêle bien des surprises.<br /> <br /> <br /> <br />
F
très sympa cette fresque
Répondre
H
<br /> <br /> C'est une oeuvre qui, j'espère, traversera le temps.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Bonjour,<br /> <br /> Très jolie association en peinture et en mots. de la poésie pour embellir la rue.<br /> "Passant, lève les yeux, et... rêve à ailleurs..."<br /> bon week-end ;)<br /> Martine
Répondre
C
J'adore les arbres! j'ai en projet de les peindre cet été. C'est magnifique un arbre! en plus ça nous survit! Il est beau ton arbre bleu, bleu comme le ciel, il fait rêver! Amicalement. Ch
Répondre
H
<br /> <br /> Bonsoir<br /> <br /> <br /> Merci pour cette trace de ton passage. J'ai en effet trouvé qu'il illustrait bien le thème imposé.<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
J
Une belle idée. Il s'agit de "L'arbre des rues" de Pierre Alechinsky (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Alechinsky)pour la peinture murale et de Yves Bonnefoy<br /> (http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Bonnefoy) pour le poème.<br /> rue Descartes à Paris<br /> Quand il n'y aura plus d'arbre ...<br /> belle journée
Répondre
H
<br /> <br /> Bonsoir!<br /> <br /> <br /> Merci pour ta contribution, je n'avais plus l'info... Cette oeuvre fait son effet dans Paris.<br /> <br /> <br /> Amitié et à bientôt<br /> <br /> <br /> <br />
F
et avec ce beau tps on a bien envie de s'évader
Répondre
H
<br /> <br /> Une raison comme une autre, pour se donner une raison de s'évader...<br /> <br /> <br /> A bientôt<br /> <br /> <br /> <br />
I
Un arbre haut perché ! dommage je n'arrive pas à lire les écrits, est-ce ton oeuvre ?<br /> Voilà encore une façon de s'évader hors des murs de la ville, j'aime beaucoup.<br /> Je reviendrai te visiter carje vois de belles images de Chine<br /> Bonne soirée ,amicalement'naute
Répondre

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre