Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:44

Je n'ai pas quitté le sol Irlandais sans manger le fameux ragout d'agneau. Voici une recette à cuisiner aussi pendant l'hiver.

 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

1,5 kg de collier et de côtes d'agneau
1 kg de pommes de terre
500 gr d'oignons
2 cuillères à soupe de persil haché
1 petite cuillerée à café de thym
sel, poivre  

 

Mode de péparation

 

temps de préparation estimé 45 minutes
temps de cuisson 2 heures en tout
température du four 140 degrés Celcius


1 Mettre la viande dans une grande casserole, couvrir d'eau, saler et poivrer.
2 Porter à ébullition et laisser frémir doucement pendant 30 minutes
3 Pendant ce temps éplucher les pommes de terre et les laver
4 Peler les oignons et
les pommes de terre les couper en rondelles
5 Egoutter la viande,
couper la en morceaux et réserver le bouillon
6 Faire chauffer le four à 140°C, thermostat 4
7 Couvrir le fond d'une cocotte allant au four d'une épaisse couche de pommes de terre la parsemer de persil et de thym. Alterner une couche de viande, puis une couche d'oignons,
saler,poivrer et terminer par une couche de pommes de terre.

8 Dégraisser le bouillon et le verser dans la cocotte et mettre le couvercle 

9 Cuire pendant 1h30, ajouter un peu d'eau si besoin


Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Irlande
commenter cet article

commentaires

dgi:0040:dgi:0040: 30/11/2010 17:39


je fais un peu la même recette mais moins de thym,
biz ** dgidgi


Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre