Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 15:57

La tourbière est un écosystème que j'apprécie car il participe à l'imaginaire collectif, il est surprenant. Ce milieu ne laisse pas indifférent...

 

Une tourbière est une zone humide caractérisée par l'accumulation progressive de la tourbe, un sol caractérisé par sa très forte teneur en matière organique, peu ou pas décomposée, d'origine végétale. C'est un écosystème particulier et fragile dont les caractéristiques en font, malgré des émissions de méthane, une source de carbone, car il y a plus de création de matière organique que de dégradation.

irlande-252.JPG

irlande 254

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tourbière est presque constamment inondée ou gorgée d'eau, cette abondance en eau peut être due à divers facteurs :

- Un relief, qui doit permettre d'une manière ou d'une autre une stagnation de l'eau.

- Une pluviométrie importante supérieure à l'évapotranspiration.

- Un sous-sol rocheux, argileux et quelquefois sableux relativement imperméable limitant les pertes d'eau par infiltration.

irlande-279.JPG

irlande-267.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En zone tempérée, la température doit être faible, ce qui ralentit encore les processus de décomposition de la matière organique morte. L'humus est épais et formés en anaérobiose composé de végétaux telles que les sphaignes, grands carex, glycérie, etc... Les milieux aquatiques sont pauvres en dioxygène et c'est une cause de la préservation de la matière organique.

 

irlande-269.JPG

irlande-274.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est dans un milieu humide et acide que pousse la végétation des tourbières : sphaigne, bruyère, ajonc, pins, airelle, myrtille, plantes carnivores...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

kranzler 15/02/2011 12:51


Les Marais de la grande Brière sont à quelques kilomètres de la maison où j'ai grandi. La tourbière, c'est comme du charbon - c'est en fait du charbon à qui il manque juste quelques millions
d'années. Certaines années, les chasseurs déclenchent des feux de roseaux. Lorsque j'avais dix ans, un automne, je me rappelle que la tourbe a brUlé dans le sol pendant des semaines. Le ciel était
rouge, rouge, rouge.


Heol 15/02/2011 17:24



Bonjour,

Merci de votre passage et d'apporter votre souvenir et un complément d'information. En effet, la tourbe était utilisée comme combustible pour alimenter le feu dans les chaumières.

Cordialement



Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre