Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 11:39

Célestes cotonneux

Montagne, enclume ou chou-fleur*

Les Dieux colèreux!

 

 

*Les formes déterminant le type de nuage blanc d'été de moyenne altitude :

- Un nuage de fin d'après-midi formant une montagne ou enclume est un cumulonimbus amenant un violant orage.

- Un nuage ressemblant au chou-fleur est un cumulus, se développant verticalement (s'effilochant) il est annonciateur d'un orage dans les 5 à 10 heures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Martine 27/08/2015 20:56

Bonsoir Héol,

Il y a bien des pages qui restent à découvrir chez toi. J'ai bien aimé celle-ci. C'était au bon temps du " Coucou". Ce que c'était sympa tous ces rendez-vous. Nous formions un si bon groupe, plein d'émulation.

Douce soirée à toi
Martine

Cocci... 05/07/2012 07:28

« Le baiser frappe comme la foudre, l’amour passe comme un orage, puis la vie, de nouveau, se calme comme le ciel, et recommence ainsi qu’avant. Se souvient-on d’un nuage ? »
Guy de Maupassant

belle fin de semaine colorée

Heol 05/07/2012 10:05



Nous  les remarquons, nous prenons le temps de les regarder défiler, mais pour ce qui est de s'en souvernir... Nous nous rappelons qu'ils sont beau et qu'ils nous font rêver.



Marie-Alice 01/07/2012 22:49

Joli haïku, la lecture des nuages est pleine de connaissance.

Heol 01/07/2012 23:06



Ce thème permettait d'associer la science, l'imaginaire et la poésie. Merci pour ton passage.



Josette 01/07/2012 17:37

j'aime cette allusion aux formes reconnues des nuages...oui colèreux en cas d'enclume !

Heol 01/07/2012 17:47



Merci pour votre passage et commentaire. Effectivement, pour ceux qui connaissent, la forme des nuages est révélatrice de leur identité du temps associé. Dans ce cas, ces formes de nuages d'été
annoncent à plus où moins long terme l'orage.



Plume 30/06/2012 08:50

Anges potelés
chevauchent les blancs moutons
-l'azur préservé
J'aime beaucoup la lecture de ton ciel, bravo !
Bon Week-end,
Plume

Heol 30/06/2012 13:11



Merci pour ton passage et ton commentaire. Ton paradis est plein de douceurs; au plaisir de te lire.


Cordialement



Mamylilou 29/06/2012 20:50

Les nuages de notre été seront-ils autant coléreux que ceux du printemps??

Heol 29/06/2012 21:52



Pour répondre, je lance un appel d'avis aux Dieux, météorologues, philosophes et devins... Ceci dit, il faut s'attendre à l'orage.


Cordialement



ALBIREO 29/06/2012 20:48

Bravo! magnifique ce haïku !
Bonne soirée
Albiréo

Heol 29/06/2012 21:37



Le thème est particulièrement porteur de rêverie, de fait, de poésie.


Bonne soirée



ABC 29/06/2012 18:36

Sans choux ni moutons
Dans le grand bleu azur
Quelques papillons !!!

Heol 29/06/2012 19:04



Merci pour ces quelques lignes.


Au plaisir de te lire,


Un bel été!



Reinette 29/06/2012 18:06

cela fait longtemps qu'il sont en colère, le temps c'est du n'importe quoi depuis quelque temps
j'espère que leur colère s'apaisera bientôt
bonsoir

Heol 29/06/2012 19:19



Cependant, c'est la saison de l'été avec le ciel orageux. Les Dieux sont diffcilement satisfaits....


A bientôt



claudie 29/06/2012 17:57

Jolie chute dans ce haïku!

Bonne journée

Claudie

Heol 29/06/2012 19:37



La pression atmosphérique descent effectivement avec le temps orageux d'été. Bien que scientifique ma réponse est un jeux d'esprit.


A bientôt



Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre