Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 16:56

Une recette indienne végétarienne, pour changer, les samossas aux légumes qui sont spécifiques du nord de l'Inde (Rajpout, Penjab). Ils feront un bon plat plein de saveur.

 

DSCN1079.JPG

 

Ingrédients

 

pomme des terre

courgette

petit pois

oignon ou échalotte

ail

jus de citron

mélange d'épices : coriandre, gingembre, curry, cumin, piment

sel

huile (facultatif)

feuille de bricks ou galette de riz

 

 

Préparation des samossas

 

1 Couper les légumes préalablement

2 Faites revenir dans de l'huile, les pommes de terre, les dés de courgettes et les petits pois et les cuire pendant une vingtaine de minutes pour les pommes de terre et dix minutes pour la courgette.

3 Ajouter l'oignon, l'ail et les épices

4 Si besoin, ajouter un fond d'eau pour la cuisson

5 Disposer la farce de légumes sur les galette de riz et refermer

6 Faites frire les samossas ou passer les au four

 

Traditionnellement, ils sont accompagnés avec un chutney à la menthe :

menthe

yaourt

échalotte

citron

sel

sucre

piment

 

Une variante pour les samossas, le mélange d'épices traditionnel peut être remplacé par du garam massala qui peut être accompagner d'une sauce tamarin. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Recettes
commenter cet article

commentaires

chocolatatout 22/05/2011 23:05


j'adore vraiment les samossas


Heol 23/05/2011 17:30



Merci pour ce commentaire gourmand!



Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre