Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 20:11

La soupe japonaise traditionnelle jagaimo no misoshiru est servit dans un petit bol en début de repas. Je la propose en plat principal en augmentant les proportions et en l'agrémentant de tofu fumé et des champignons shitake.

 

Voici la soupe de base qui est légère

 

 

Les ingrédients


- pomme de terre cuite à l'eau ou à la vapeur (en petite quantité)

- échalotte ou oignon

- algues : wakame ou kombu

- ciboulette

- shiro miso (miso blanc)

- dashi (eau de cuisson du kombu et de la bonite) si vous avez

- sel


 La préparation

 

1 Cuisez les pommes de terre à l'eau ou à la vapeur.

2 Hydratez dans de l'eau chaude les algues (env 10 min) et les champignons (env 25 min) s'il ne sont pas frais. 

3 Vous pouvez faire revenir l'échalotte ou l'oignon, les champignons dans un peu matière grasse avec du persil. 4 Ajoutez  l'eau bouillante avec le dashi (si vous en mettez) et les algues puis faite cuire pendant 10 à 15 min.

5 Ajouter le miso, les pommes de terre coupées et le tofu (si vous en mettez) au dernier moment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Recettes
commenter cet article

commentaires

Audideos 11/05/2010 08:08


Bienvenue dans ma petite communauté !
merci pour cette petite soupe qui me réchauffe par ce temps pluvieux ici !!!


Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre