Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 13:10

Désert mexicain

Verte  et épineuse plante grasse

Fruits désaltérants

Repost 0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 18:33
La tête dans les nuages

La tête dans les nuages

Repost 0
Published by Heol - dans Photographie
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 20:55

Dans le salon de Roman NOIR, en fond sonore, diffusé à la radio, une chanson de Charles Aznavour :

"Je vous parle de d'un temps que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaître."

Posé sur la table basse, joliment et tendrement décoré par ma mère, un album improbalement nommé Destin Evidemment Formidable d'Impala. Pourquoi Impala, je ne le sais toujours pas. Au souvenir ravivé de mon surnom Impala par lequel mon imaginative mère s'adressais à moi sur un ton affectueux, un sourir s'afficha sur mon visage.

En me plongeant dans la nostalgie de mon enfance, je prêtais attention à la présente photo qui date de 20 ans. Vieilli par le temps, numéroté 129, elle était commentée d'une belle écriture ronde :

"Roman à 10 ans, chez le photographe Jean-Marie Périer, déguisé en pirate pour mardi gras. "

 

Le décor était composé du "Bélem " un trois mats rescapé de la Montagne Pelé en éruption en Martinique. Je portais une blouse blanche, porté à l'école, un boléro, un pantalon corsaire bleu marine et des bottes nouvellement acheté. Un furet sur l'épaule comme animal de compagnie reçu lors d'un anniversaire, un foulard rouge de grand pa, ancien marinier, noué sur la tête pour compléter le costume.

Vivant complètement le personnage que j'avais endossé, je prenais des positions d'épéiste ou de marinier, évoluant au gré de ma fantaisie. Ma soeur jumelle , décidée à ne pas rester hors du coup, en attendant son tour, rendais ma scène fictive réelle en donnant la réplique à mon personnage.

Le photographe qui avait parcouru le monde, le temps du tirage des photos, nous raconta une annecdote de ses périples :

"Certaines peuplades comme les amérindiens natives croyaient fortement que l'appareil photo prenait l'âme des modèles."

 

Depuis, cette phrase me hante à chaque prise de photo... Jusqu'a ce jour, je n'ai jamais eu la preuve de la véracité de ces dires. Quand j'y réfléchi, je ne pense pas avoir changé, je me sens pareil, ressentant des sentiments.

Juste, les gens me regarde bizzarement quand il fait beau; il est vrai que mon ombre ne me suis pas aussi sagement que les autres...

 

Repost 0
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 18:33

Des plantations de pêchers

Fruits bien murs récoltés

Poissons pêchés

 

Repost 0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 15:10

Pour ceux qui boivent du thé, ou pas...  qui veulent en connaître plus sans avoir franchi le pas. Pour tout les goûts, de tout styles, des blogs qui nous parle du thé dans lesquels chacun peux se retrouver.

 

Un blog pour découvrir des thés en toute simplicité.

Mon blog de thé

 

Un site, de style journalistique,  sur le monde du thé (vaisselle, dégustation de thés, salon de thé, recette...)

Mademoiselle Thé

 

Un blog journal sur la rencontre des pays producteur de thé.

Chercheur de thé

 

Un site sur la découverte, la dégustation de thé avec des photographies pour les amateurs initiés.

Vacuithé

 

Un site de photographie de thé.

La voie du thé

 

Un site, pour les initiés, en français et en anglais sur la préparation du thé; principalement le gong fu cha.

Tea Master

 

Un blog partageant l'histoire, la géographie et la dégustation du thé japonais pour les initiés.

Sommelier en thé japonais

Repost 0
Published by Heol - dans Thé
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 08:51

L'immeuble de la CGA (Compagnie générale des accidents) se situe au 14-16 rue Racine, dans le centre-ville de Nantes, en Loire-Atlantique. Il a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

 

La Compagnie générale des accidents confie vers les années 1930 à l'architecte Henri Vié la conception de son siège social. L'immeuble, est construit en béton dans le plus pur style Art déco, tout en imitant la pierre apparente.

La façade fait penser à un hôtel particulier parisien avec son porche qui donnerait sur une cour intérieure fermée par deux ailes qui forment un « U » (façon Palais de l'Élysée).

À l'intérieur, il est constitué d'un hall d'entrée au sol de mosaïque, signé Grazziana, desservant deux cages d'escaliers. Ce hall donne aussi sur une grande salle de guichet sous une immense voûte de pavés de verre multicolores cimentée, caractérisée par une décoration datant des années 70.

 

.DSCN1520DSCN1527.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il accueille des logements aux étages et, au rez-de-chaussée, actuellement il accueil le siège de la société d'économie mixte Nantes-métropole.

 

 

 

DSCN1524.JPG

 

 

 

 

Repost 0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 09:06

Champs jaunes et ciel bleu

Des fleurs suivant le soleil

Graines de tournesol

Repost 0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 10:15

La vie nous réserve bien des défis, celui des sentiments serait le 128 ème. 

Vous êtes vous êtes vous déjà posé la question philosophique :

Qu'est-ce que les sentiments ?

Et si vous aviez connu, aimé... une célèbrité des siècles précédants. Quelles seraient la relation, les sentiments qui vous uniraient?

Je reste fasciné par ces héros et leurs frasques amoureuses (amitié, amour, jalousie, ou encore rancoeur) de romans.

Je suis sorti de mon appartement, du quartier chinois, pour me diriger au DEFI 127, cette bibliothèque où les livres que j'y ai emprunté sont à l'origine de mon questionnement sentimental.

Pourtant mon nom NOIR n'est pas dès plus auspicieux, il est vrai que mon prénom Roman prête plus à la rêverie, au romantisme. Quand je me regarde de la tête au pied, cheveux châtain ondulés légèrement bouclés, un corps élancé, des yeux en amande couleur noisette, je me vois comme une personne ordinaire.

 

Je suis la réincarnation d'un soldat Russe et amant de la plus insaisissable créature que j'ai connu. Nous nous aimions intensément, nous vivions de dangers, je combattais pour mon pays et elle vivait sa vie pleinement.

Nous nous séparions après de trop brèves retrouvailles et nous nous retrouvions emplis de désir l'un pour l'autre. Nous nous disputions, nous nous réconcilions sans tarder; le temps nous manquait... J'aimais chez elle son côté mystèrieux, son charme de femme fatale, sa spontanéité, son franc parler. Elle revendiquait son indépendance, elle aimait s'ammuser et les challenges. Je l'avais rencontré à Moscow dans une cave de jazz. Dans la lumière tamisée et la fumée des cigarettes elle était apparue presque irréelle.

Recevoir ses lettres pendant que je me trouvait sur les champ de batailles me donnait la force pour survivre. Etant blessé, elle s'était empressée de me rejoindre sous les tirs d'obus ennemis. Parfois je la retrouvais auprès d'un homme ou même au milieu, si familière, que mon coeur devenais feu. Je ne pouvais refouler ma possessivité et je l'empoignais pour l'emmener hors de la salle; elle me suivait tout en sortant de manière théatrale.

Elle fut arrêté à la gare Saint Lazare, le 13 février 1917, me laissant seul... J'appris par les journaux qu'elle était accusée d'espionnage. Je pouvais lire sur les manchettes :

"Mata HARI a vendu la France"

"La Javanaise n'a pas fini de danser"

J'ai remué ciel et terre : obtenir l'opinion public de notre côté ne permit pas l'aquittement, ni un changement de sanction, encore moins l'accord d'appel. J'ai été appellé à la barre pour témoigner lors de son procès :

-Nom : MASLOV

-Prénom : Vadim

-Je jure de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité.

Il m'a été interdit de la voir car elle étais condamné à mort. La dernière chance,  emplorer la grâce présidentiel ne fut pas aggréé. En lisant ces phrases, mes larmes coulèrent sur mon visage...

Je fermais la dernière page du manuscrit.

Repost 0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 21:29

Une pluie orageuse

Un regard par la fenêtre

Le grand chêne tout seul

Repost 0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 13:20

Révolution

Fête la liberté

Souvenir militarisé

Repost 0

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre