Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 08:51

L'immeuble de la CGA (Compagnie générale des accidents) se situe au 14-16 rue Racine, dans le centre-ville de Nantes, en Loire-Atlantique. Il a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

 

La Compagnie générale des accidents confie vers les années 1930 à l'architecte Henri Vié la conception de son siège social. L'immeuble, est construit en béton dans le plus pur style Art déco, tout en imitant la pierre apparente.

La façade fait penser à un hôtel particulier parisien avec son porche qui donnerait sur une cour intérieure fermée par deux ailes qui forment un « U » (façon Palais de l'Élysée).

À l'intérieur, il est constitué d'un hall d'entrée au sol de mosaïque, signé Grazziana, desservant deux cages d'escaliers. Ce hall donne aussi sur une grande salle de guichet sous une immense voûte de pavés de verre multicolores cimentée, caractérisée par une décoration datant des années 70.

 

.DSCN1520DSCN1527.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il accueille des logements aux étages et, au rez-de-chaussée, actuellement il accueil le siège de la société d'économie mixte Nantes-métropole.

 

 

 

DSCN1524.JPG

 

 

 

 

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 19:14

La galerie Vivienne est un passage dans le 2e arrondissement de Paris, d'une longueur de 176 m pour une largeur de 3 m. Les accès se situes aux 4, rue des Petits-Champs ; 5-7, rue de la Banque ; 6, rue Vivienne. La galerie est inscrite aux monuments historiques depuis le 7 juillet 1974.

 

 

paris-ete-2009-034.jpg

 

Elle est construite en 1823 à l'emplacement des hôtels Vanel de Serrant et du passage des Petits-Pères, d'après les plans dessinés par l'architecte François Jean Delannoy. Inaugurée en 1826 sous le nom de Marchoux, elle est rapidement baptisée Vivienne.

 

Située entre le Palais Royal, en déclin, la Bourse et les Grands Boulevards, ce passage connaît un succès considérable jusqu'à la fin du Second Empire. Mais la galerie perd de son attrait avec le déménagement des commerces prestigieux vers la Madeleine et les Champs-Élysées. Les travaux haussmanniens ont contribué aussi à la diminution de la clientèle. La galerie Vivienne résiste à la concurrence de la galerie Colbert se trouvant à proximité. Depuis 1960, la galerie est redevenue très active.

 

 

 

 

L'architecture de style pompéien néo-classique est composé d'association de mosaïques, peintures et sculptures. Les thématiques exaltent le commerce, la nature avec les caducées, les cornes d'abondance près des fenêtres en demi-lunes. Les déesses et les nymphes ornant la rotonde attirent le regard. Les mosaïques du sol avec fond en terrazzo, sont signées Giandomenico Facchina et Mazzioli. L'ensemble  de la galerie Vivienne est recouvert d'une verrière élégante.

 

 

 

paris-ete-2009-044.jpg

paris-ete-2009-041.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une galerie lumineuse, unique en son genre, à visiter par curiosité et son histoire un jour de pluie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 19:00

 

Fondée en 1895 à l'angle des rues La Fayette et de la Chaussée d'Antin, les Galeries Lafayette fut au départ une mercerie qui créait et vendait également des articles de mode.

 

Construit en 1908 dans le 9e arrondissement de Paris par Georges Chedanne et Ferdinand Chanut qui l'agrandi en 1912. Le magasin de style art nouveau, du boulevard Haussman a conservé la façade de la boutique initiale.

 

divers-210.jpg

 

Un ensemble de 10 piliers métalliques de 33 mètres de hauteur soutiennent la coupôle inspirée du style byzantin. La verrière est constituée de dix faisceaux de vitraux peints, enserrés dans une armature métallique sculptée de motifs floraux. 

 

Dans la période de Noël un grand sapin est placé sous la coupôle  et décoré par une marque représenté.

 

 

 

 

 

divers-211.jpg

 

 

La présence de couleurs et des motifs inspirés de la nature, sont les indicateurs du styles art nouveau. Les ornementations situées à l’extérieur, dans une continuité architecturale, sont les mêmes que celles à l’intérieur.

 

Les balustres arrondis, des différents étages, ornées de feuillages, sont signées Louis Majorelle, qui a également créé la rampe d'escalier. Cependant le grand escalier actuel n'est pas celui d'origine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les illuminations de Noël des Galeries Lafayettes à Paris

divers-397.jpg

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:05

DSCN1198.JPG

 

Eglise saint Nizier à Lyon est classée monument historique; elle est située sur le site d'un temple romain, peut être de la déesse Cybèle dont une ruine dédiée un son culte se trouve non loin à Vienne. Principalement d'architecture ghotique flamboyant elle est reconnaisable par ses deux clochers de style différent.

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 10:11

 

 

DSCN1202.JPG

 

Architecture Canut dans le quartier de la Croix Rousse, connue pour ces ateliers de tissus en soie. Les 6 compagnons ne sont pas loin.

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 20:09

divers 334

 

 

 

 

La tour Jean-sans-Peur, est la tour de fortifiée édifiée  par le duc de Bourgogne, dit Jean sans Peur à Paris au XVe siècle.  Située au 20 rue Étienne-Marcel, dans le 2e arrondissement, elle constitue le dernier vestige de l'hôtel des ducs de Bourgogne et un des rares monuments datant du moyen âge sur Paris.

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 21:49

Petit Montrouge

 

paris été 2010 029

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 21:03

Difficile de ne pas remarquer ce bâtiment de style italien, Sunlight House, à l'angle de Parliament Street et Essex Quay, qui est l'un des bâtiments les plus insolites de Dublin.   

 

 

irlande 095
 

Connu sous le nom de Sunlight Chambers, l'immeuble a été construit en 1901,par l'architecte Edward Ould de Liverpool, pour établir le siège social irlandais de Lever Brothers, fabricants de détergents et de savon. "La lumière du soleil" était le nom de marque de l'entreprise pour la production de savon, d'où le nom de leur siège social en Irlande. Conrad Dressler, sculpteur et potier a réalisé la série de quatre ronds et douze panneaux (qui forment deux frises) en céramique émaillée des trois faces de l'édifice.

 

Près de Gratan Bridge, il a été construit dans un style romantique italienne avec ses larges avant-toits en surplomb, toit de tuiles, arcades et étages supérieurs, les deux frises représentent l'histoire de l'hygiène, la fabrication du savon.  

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 11:34

Dublin est traversé par la rivière Liffey, au nord, le quartier populaire et au sud, le quartier riche. La Liffey prend sa source dans les montagnes de Wicklow, et coule jusqu'à Dublin, pour la traverser de part en part. Il fait bon de trainer, ses guiboles et savates, sur les bords de la Liffey avec ses ponts et ses quais. Un des ponts principaux O'Connell Bridge (James Gandon-1794) ,  à la particularité d'être plus large que long (45 m. de longueur et 50 m. de largeur).

 

 

irlande-099.JPG

 

Millennium Bridge ( na Droichead Mílaoise) est un pont piétonier enjambant la rivière Liffey dans Dublin, rejoignant Eustace Street, à Temple Bar sur les quais nord. Le pont a été conçu par l'architecte Howley Harrington; il a été fini de contruire en Décembre 1999, pour commémorer le nouveau millénaire (2000) et sa structure est constitué d'acier en treillis reposant sur du béton armé. Millennium Bridge est voisin de Ha'penny Bridge à l'est, et Grattan Bridge à l'ouest.


 

irlande-096.JPG

 

Grattan Bridge, aussi appelé Capel Street Bridge ou encore Essex Bridge (son nom original). C'est le premier et plus vieux pont de la capitale d'Irlande, il a été construit par Sir Humphrey Jervis et s'appelait Essex Bridge (du nom de Arthur Capell, 1er comte d'Essex ) pour joindre  Capel Street et Jervis Street  et le château de Dublin. Construits à partir des ruines de l'abbaye de St. Mary's, il a connu plusieurs transformation.

 

Vers 1750, le pont a été reconstruit par George Semple.  En 1872, le pont a été modifié, sur le model du pont de Westminster à Londres, élargi et aplati avec des supports en fonte prolongée à partir de la pierre avec des trottoirs de chaque côté de la chaussée et éclairé. Le pont a été officiellement nommé Grattan Bridge (Député) en 1874.

 

 

 

 


 

irlande-100.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ha'penny Bridge (Droichead na Leathphingine), un des plus vieux ponts de Dublin construit en 1816. Jusqu'en 1919, ce passage pédestre sur la Liffey coûtait un demi-penny, d'où son nom. A son origine, il a été appellé Wellington Bridge d'après le Duc de Wellington, son nom a été officiellement changé en Liffey Bridge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

irlande-161.JPG

 

Un pont d'architecture moderne repésentant la lyre symbole de l'Irlande. Le Pont Samuel Beckett (Samuel Beckett Bridge) est un pont à haubans  , visant à relier Macken Street au sud de la rivière Liffey, à Guild Street et North Wall Quay dans la zone des Dublin Docklands. Construit en 2009, l'architecte de ce pont est Santiago Calatrava Valls.

 

 

irlande-156.JPG

 

Effet de perspective avec les ponts Samuel Beckett et Sean O'Casey (2005-Cyril O'Neill ) qui m'a fait penser à un drakkar.

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 12:01

paris été 2009 006

 

 

Paris dans le 8e, au 48 rue Courcelle, un bâtiment inspiré de pagode chinoise construit en 1926 par l'architecte Fernand Bloch pour Ching Tsai Loo fondateur d'une galerie d'art d'Extrême-Orient. Le bâtiment actuel n'est peut-être que la transformation complète d'un hôtel particulier datant du XVIIe siècle. La pagode abrite toujours la galerie C.T. Loo et Cie

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre