Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 21:42

En chine, les chinois boivent du thé vert pendant les repas, du moins dans les restaurants... Pourquoi ne pas accorder le thé au plat pour l'accompagner. Comme pour le vin, mettez en valeur votre cuisine avec le camélia sinnensis.

 

Crustacés ou coquillages

Avec des crustacés ou coquillages, optez pour des thés verts japonais aux notes iodées et végétales : Tamaryokucha Impérial, Sencha Supérieur ou Sencha Ariake régaleront vos papilles avec des crevettes, de la Saint-Jacques ou des palourdes.

 

Saumon fumé

Le saumon fumé, lui, appelle davantage un thé vert japonais torréfié comme le Bancha Hojicha qui formera une belle alliance avec la note boisée du poisson fumé.

 

Thon, Maquereau

Sur des poissons à gout fort, orientez-vous vers des thés aux notes fumées et animales comme le Thé du Tigre ou le Grand Lapsang Souchong.

 

Les poissons

Les poissons grillés se dégustent très bien avec des thés verts japonais aux notes marines et végétales : Sencha Ariake, Sencha Supérieur, Ryokucha Midori…Pour les poissons en sauce, préférez des thés verts de Chine comme le Long Jing ou le Tai Ping Hou Kui. Ils créent une belle harmonie avec les saveurs fines de la chair du poisson.

 

Les volailles

Pour relever le goût des volailles, choisissez des thés aux caractères charpentés comme des thés noirs d’Inde. Un Darjeeling ou un Assam rehaussera très bien les parfums d’un poulet ou d’un coquelet. Avec un magret de canard, essayez un thé noir de Chine aux notes miellées et épicées comme le Yunnan.

 

Les viandes rouges

Pour accompagner des viandes rouges, les thés noirs de Chine aux notes boisées, cuir, miellées, tabac sont très agréables. Un Bourgeons de Yunnan forme une belle harmonie en bouche avec un carré d’agneau ou un pavé de bœuf. Le thé puer au notes boisées, terreuse et de champignon conviens bien pour une pièce de boeuf.

 

Les viandes blanches

Avec les viandes blanches comme le veau ou le porc, choisissez des thés souples et aromatiques comme des thés noirs (Ceylan) du Sri Lanka. Ils s’accordent bien avec un filet mignon. Pensez aussi au thé wulong de Taïwan (Dong ding) pour accompagner la viande blanche

 

Les légumes

Les thés verts de Chine ou de Coréent souligne les différentes saveurs des légumes

 

Les salades de fruits

Avec une salade de fruits, choisissez des thés floraux comme des Oolong de Taïwan faiblement ou moyennement oxydés. L’arôme fleuri évoquant le narcisse et le jasmin du Bao Zhong Impérial s’accorde à merveille avec les fruits jaunes ou les fruits exotiques.

 

Les fruits

Le thé noir coréeen jukro et le thé blanc chinois bai mu dan sont à associer avec les desserts fruités. La fraicheur du thé Earl Grey est à servir sur des agrumes.

 

Les desserts à base de fruits rouges

Pour les desserts à base de fruits rouges, servez plutôt des thés au jasmin ou des thés verts japonais. Les notes très élégantes, florales et végétales des Perles de Jasmin s’associent très bien avec la framboise. Le quimen hao ya avec son goût chocolaté se marie avec les fruits rouges et le chocolat.

 

Les desserts à base de pommes, de poires...

Les desserts à base de pommes, de poires, de mirabelles ou d’amandes sont agréables à déguster avec des Darjeeling de printemps ou d’été. La fine astringence de ces thés s’unit magnifiquement bien aux effluves d’une tarte aux pommes ou d’un crumble aux poires.

 

Les desserts chocolatés

Enfin, pour les desserts chocolatés, des thés noirs de Chine puissants comme le Qimen Hao Ya renforcent très bien les notes boisées du cacao. A l’inverse, si vous souhaitez adoucir le chocolat, optez pour des Oolong fortement oxydés comme l’Oriental Beauty.

Ne pas oublier le thé matcha dont l'amertume est complêté par les desserts chocolat et le sucré de la pâte de haricots rouges . Etonnemment, l'association pu ehr-cacao fonctionne bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Heol - dans Thé
commenter cet article

commentaires

Martine 13/10/2014 07:10

Bonjour Heol,

Je sers du thé sur un couscous. Mais j'avoue n'avoir jamais eu l'idée pour d'autres plats. Pourquoi pas? je tenterai le coup. Merci pour le conseil et la liste
Douce journée à toi
;)

Heol 13/10/2014 10:16

Il est s'en doute plus facile d'essayer avec les dessert.

renaud 12/10/2014 15:04

Héol
Merci pour toutes ces informations et tous ces conseils sur les différents thés susceptibles d'accompagner les mets.
Je vais essayer de mettre tout cela en pratique.
Par ailleurs j'ai bien apprécié tes trois haïkus d'automne.
Amitié
Renaud

Heol 13/10/2014 10:13

Il est vrai qu'en France nous ne sommes pas de gros consommateur de thé mais pourquoi pas développer son intérêt gustatif.
Amitié

M'mamzelle Jeanne 10/10/2014 10:02

Intéressant .. toute cette philosophie de l'art du thé !
merci pour cette initiation.. quelle ignorante je fait!!

Heol 13/10/2014 10:06

Il y a toujours des choses à apprendre... Accorder les mets avec les thés est plutôt récent et se base sur le même principe que l’œnologie.
Cordialement

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre