Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:49

DSCN1380.JPG

 

Aux hasard des rues de Paris, dans le quartier Charonnes, une conclusion sonnant comme une évidence. Qu'elle est donc l'histoire qui se termine ainsi? Peut-être qu'elle commence par la traversée d'un miroir où le chat du Cheshir laisse pour seul indice ces seules paroles : "N'est pire ennemi, que soit même.".

Repost 0
Published by Heol - dans Philosophie
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:12

Tourbillon de neige

Linge de maison pour les soldes

Pas les pieds glissants

 

Repost 0
Published by Heol - dans Poésie
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 11:12

D'une origine récente de Taïwan, dans les années 1980-90, le bubble tea (珍珠奶茶 zhēnzhū nǎichá) se vend dans les stands de rue et se boit avec une grosse paille. Sa base est du thé, wulong ou vert avec des grosses perles de tapioca (bōbà) coloré en noir précuites, se buvant chaud ou glacé.

 

Le thé au perles peut être préparé avec du tapioca normal non coloré mais il peut l'être avec du colorant alimentaire (autre que le noir) ou tout simplement légèrement avec le sucre brun. Il faut compter 5 à 10 minutes de temps de cuisson pour le tapioca, vous pouvez aussi l'aromatisé, pendant la cuisson, avec de l'eau de fleur d'orangé, de l'extrait de vanille... Autre suggestion l'ajout de sirop au choix au tapioca l'aromatise et le colore : bref, la créativité est permise. Le petit plus, y mettre de l'an (pâte de haricot azuki), du lait de soja...

 

Voici un lien pour en savoir plus : Bubble tea

Repost 0
Published by Heol - dans Thé
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 19:47

 

DSCN1354.JPG

Repost 0
Published by Heol - dans Photographie
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 09:00

Champ de coquelicots

A la croisée des chemins

Crépuscule du jour

 

Lanterne déposée au sol

Au bord d'un lac une barque


 

 

 

  Ceci est un Jisei, un poème  japonais d'àDieu, sur la mort sur une structure de tanka (5-7-5 et  7-7). Lors d'un seppuku (suicide d'honneur), le Jisei est inscrit dans le rituel.

 

 

 

Repost 0
Published by Heol - dans Philosophie
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 17:39

Rondes et colorées

Sur un sapin attachées

Fragonette, Gui, Houx

Repost 0
Published by Heol - dans Poésie
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 11:24

Tombé au sol

Bois exotique aux cercles concentriques

Manque de souffle

 

Arbre coeur esseulé

Hibou et Pic Epeiche

Cachette d'enfance

Repost 0
Published by Heol - dans Poésie
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:33

paris-ete-2009-052.jpg

La station (lignes 7 et 9) est ouverte depuis 1910 , elle a été décorée de fresques par Jean-Paul Chambas.

Repost 0
Published by Heol - dans Photographie
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 08:32

Amanites tue mouche,

Gris écureuils dans les pins,

Neige or, fauve : photos

Repost 0
Published by Heol - dans Poésie
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 19:14

La galerie Vivienne est un passage dans le 2e arrondissement de Paris, d'une longueur de 176 m pour une largeur de 3 m. Les accès se situes aux 4, rue des Petits-Champs ; 5-7, rue de la Banque ; 6, rue Vivienne. La galerie est inscrite aux monuments historiques depuis le 7 juillet 1974.

 

 

paris-ete-2009-034.jpg

 

Elle est construite en 1823 à l'emplacement des hôtels Vanel de Serrant et du passage des Petits-Pères, d'après les plans dessinés par l'architecte François Jean Delannoy. Inaugurée en 1826 sous le nom de Marchoux, elle est rapidement baptisée Vivienne.

 

Située entre le Palais Royal, en déclin, la Bourse et les Grands Boulevards, ce passage connaît un succès considérable jusqu'à la fin du Second Empire. Mais la galerie perd de son attrait avec le déménagement des commerces prestigieux vers la Madeleine et les Champs-Élysées. Les travaux haussmanniens ont contribué aussi à la diminution de la clientèle. La galerie Vivienne résiste à la concurrence de la galerie Colbert se trouvant à proximité. Depuis 1960, la galerie est redevenue très active.

 

 

 

 

L'architecture de style pompéien néo-classique est composé d'association de mosaïques, peintures et sculptures. Les thématiques exaltent le commerce, la nature avec les caducées, les cornes d'abondance près des fenêtres en demi-lunes. Les déesses et les nymphes ornant la rotonde attirent le regard. Les mosaïques du sol avec fond en terrazzo, sont signées Giandomenico Facchina et Mazzioli. L'ensemble  de la galerie Vivienne est recouvert d'une verrière élégante.

 

 

 

paris-ete-2009-044.jpg

paris-ete-2009-041.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une galerie lumineuse, unique en son genre, à visiter par curiosité et son histoire un jour de pluie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Heol - dans Architecture
commenter cet article

Qu'est-Ce?

  • : Et quoi d'autres...
  • Et quoi d'autres...
  • : Tel le vent qui nous emporte ici et là, le blog propose des sujets pour les curieux de tout et de rien. Il y a toujours quelque chose à apprendre.
  • Contact

Qui Est-Ce?

  • Heol
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.
  • Du signe du serpent, je suis optimiste. Je n'aime pas les nains de jardins qui sont plus grands que la hauteur requise. J'aime le moment où l'humoriste ne se souvient plus de sa réplique et improvise dans un flou artistique.

Et Quoi D'autre